Assomption (Pays catholiques et orthodoxes)

Histoire

L’Assomption est une fête religieuse célébrant Marie et qui se déroule chaque année le 15 août. On parle d’Assomption et non d’Ascension car à la différence de Jésus qui s’élève de son plein gré vers les cieux, Marie n’est enlevée aux yeux de tous qu’après sa mort. Elle commémore donc la fin de la vie terrestre et l’enlèvement corps et âme de la Vierge Marie vers le ciel.

Catholiques et orthodoxes reconnaissent cette fête au contraire des Protestants. Bien que n’étant pas relatés dans la Bible, les faits font partie de la Tradition orale de l’Eglise et on en retrouve les traces dans des écrits dès le 4ème siècle.

En France, c’est Louis XIII qui proclame le jour de l’Assomption, fête nationale. Il le restera jusqu’à la Révolution lorsque Napoléon lui substitue la Saint Napoléon. L’Assomption reprendra sa place à la Restauration. En 1950, un dogme proclamé par Pie XII l’officialise.

Actuellement, même si les fêtes religieuses sont moins suivies qu’auparavant, de nombreuses processions sont organisées chaque 15 aoüt en l’honneur de la mère de Jésus.

Orthodoxes

Le même jour, le 15 août, les orthodoxes fêtent la Dormition qui est l’équivalent de l’Assomption des Catholiques. Le terme « Dormition » signifie sommeil et est préféré par les Orthodoxes qui veulent souligner le fait que Marie est morte sans aucune souffrance et dans un état de paix spirituelle avant de rejoindre les cieux.

Marie serait morte à l’âge de 59 ans et aurait été ensevelie dans le jardin de Gethsémani à Jérusalem. C’est l’empereur byzantin, Maurice 1er qui aurait fixé, au 6ème siècle la date du 15 août pour célébrer la Dormition de la Vierge.

Assomption