Dimanche des Rameaux (International)

Origines

Le dimanche des Rameaux est une fête chrétienne qui se déroule le dimanche précédant Pâques. Il commémore l’entrée de Jésus dans Jérusalem. Venu fêter la Pâque juive avec ses apôtres, Jésus décida de faire une entrée triomphante dans la ville tout en voulant montrer le caractère pacifique et humble de son règne. C’est pourquoi il chevaucha un âne, conformément à ce qu’avait annonce le Prophète.

Tout au long du chemin, la foule vint nombreuse pour l’accueillir et l’acclamer en agitant des branches d’arbres et en jonchant le sol de rameaux et de vêtements.

Traditions

De nos jours, le Dimanche des Rameaux marque le début de la Semaine Sainte. A l’entrée de l’Eglise, chaque fidèle reçoit un rameau qui sera ensuite béni. Les rameaux sont emportés dans les foyers et prennent place dans la pièce de séjour, dans la cuisine ou dans la chambre, en général glissés derrière un crucifix.

Ils protègent ainsi la maisonnée contre les mauvais esprits. Ils sont alors conservés jusqu’à l’année suivante. Dans certaines régions, ils servent à allumer la bûche qui va brûler dans l’âtre durant la nuit de Noël.

Selon les pays et les régions, les rameaux proviennent de différentes espèces d’arbres. Si dans le sud de l’Europe et au Québec, on utilise toujours des branches de palmier et d’olivier, dans le nord on les a remplacés par du houx ou du buis. En Grande Bretagne et en Pologne, c’est le saule qui est choisi.

Dans les régions méridionales, le Dimanche des Rameaux s’appelle le « Dimanche des Palmes » ou « Pâques fleuries ». Dans la religion orthodoxe, le dimanche des Palmes est précédé du Samedi de Lazare, célébrant sa résurrection accomplie par Jésus.

Dimanche des Rameaux