Fête des mères (International)

Origines

Dès l’Antiquité, des cultes furent célébrés en l’honneur des divinités mères, Gê, Rhéa ou Cybèle. Ce sont les Romains qui furent les premiers à fêter leurs mamans (Matralia). Celles-ci se rassemblaient au temple consacré à Junon et recevaient argent et cadeaux. Ces fêtes jugées païennes furent abandonnées lorsque le Christianisme se répandit.

En 1600, les Anglais institueront le Mothring Sunday et, en France, Napoléon créa une fête des enfants voulant ainsi mettre en valeur les vertus familiales. C’est cependant aux Etats-Unis que naquit la première véritable fête des mères qui servit de modèle à travers le monde. En 1872 déjà, Julia Ward Howe eut l’idée d’organiser une journée des mères et proposa que chaque Américain consacre ce jour là du temps à leur maman. Cette idée ne rencontra pas de succès et il faut attendre 1907 pour qu’elle soit relancée.

Cette année là, Anna Jarvis perd sa maman le second dimanche de mai. Elle demande qu’un service religieux soit célébré en l’honneur de toutes les mamans. L’année suivante, la première véritable fête des mères naît dans le village natal d’Anna Jarvis. L’action fait boule de neige et s’implante rapidement dans tout l’Etat de Virginie. En 1914, le président des Etats-Unis, Wilson déclare le second dimanche de mai, journée officielle de fête des mères. L’œillet, fleur préférée de la Maman d’Anna Jarvis en devient le symbole. Les enfants portent un œillet rouge si leur maman est en vie et un blanc si elle est décédée.

Celle-ci se propagera en Europe à partir de 1917, importée par les soldats américains. La France la célèbre pour la première fois en 1918 mais jusqu’en 1941, elle sera plus un outil de politique nataliste récompensant les mères de familles nombreuses qu’une véritable fête familiale. C’est Pétain qui lui donne sa forme actuelle, elle sera officialisée en 1950 et adopte la date de dernier dimanche de mai sous le général De Gaulle.

Traditions

La Belgique, le Danemark, la Finlande, l’Italie, la Turquie, l’Australie ont gardé le modèle américain et fêtent les mamans le second dimanche de mai. C’est le cas également au Japon où la fête se nomme « haha no hi », les enfants offrent un œillet à leur maman. En Espagne, El dia de la madre se déroule le premier dimanche de mai. Ce jour là les familles se rendent au restaurant car les mamans ne doivent pas cuisiner. Elles reçoivent également une fleur.

Fête des mères