Fête des pères (International)

Aux Etats Unis

La première manifestation rendant hommage aux pères remonte à 1908, lorsque dans l’Etat de Virginie (Etats-Unis), une messe est donnée en leur honneur. En 1909, Madame Sonora Smart Dodd veut témoigner de son amour pour son père qui a élevé seul six enfants après le décès de son épouse. Elle organise une cérémonie religieuse le 19 juin, jour de son anniversaire.

Son initiative est approuvée par beaucoup d’Américains et petit à petit d’autres villes prennent l’habitude de célébrer les papas une fois par an. En 1924, le président des Etats-Unis, Calvin Coolidge soutient l’idée de créer une journée spéciale pour tous les pères du pays.

En 1956, le Congrès reconnaît officiellement la fête et dix ans plus tard, le président Lyndon Johnson signe une proclamation désignant le troisième dimanche de juin comme journée de « Fête des pères ». En 1972, cette journée devient Fête Nationale.

Ailleurs

En France, la première fête des pères est lancée en 1952 pour une campagne publicitaire par la marque de briquets Flaminaire. Elle ne sera toutefois officialisée qu’en 1968, en pleine période de revendications sociales pour l’égalité entre hommes et femmes.

En Yougoslavie, les enfants ligotent leur père avec une ficelle. Il doit alors symboliquement se libérer. Si la majorité des pays ont adopté le troisième dimanche de juin comme Jour des Pères, les Belges les fêtent le second dimanche de juin et les Italiens le 19 mars.

Fête des pères