Fête nationale belge (Belgique)

Bien que les Belges soient mentionnés depuis 2000 ans dans le « De Bello Gallico » de Jules César, la Belgique n’accéda à son indépendance qu’en 1830.
Annexés aux Pays Bas, les Belges supportent difficilement les contraintes de religion et de langue imposées par Guillaume Ier d’Orange.
A l’issue d’une représentation théâtrale de la « Muette de Portici », le 25 août 1830, les premières échauffourées éclatent dans les rues de Bruxelles.
Catholiques et libéraux de la bourgeoisie belge s’unissent aux classes sociales inférieures et se rebellent contre les Hollandais.
Le 23 septembre 1830, les premiers véritables combats commencent et le 27 du même mois, les troupes hollandaises quittent le pays.

Un gouvernement provisoire formé dès le 25 septembre proclame l’indépendance belge le 4 octobre 1830 et rédige la Constitution.

Une conférence internationale est réunie à Londres pour statuer sur le sort du pays.
Les grandes puissances reconnaissent la Belgique comme état indépendant le 20 janvier 1831.
Un royaume est alors fondé et le trône revient au cousin de la reine Victoria, Léopold de Saxe-Cobourg Gotha, futur Léopold 1er.
Le 21 juillet 1831, il prête serment à la Constitution et aux lois belges et jure de maintenir l’indépendance nationale et l’intégrité du territoire.

Cette date sera choisie pour la Fête Nationale de la Belgique par une loi datant du 27 mai 1890.

Moments forts de la journée

• Depuis 1895, un défilé militaire a lieu en présence de la famille royale et du gouvernement.
Il se déroule sur la Place des Palais.

• Dans la matinée, des messes Te Deum sont célébrées dans les Cathédrales de Bruxelles, Anvers et Mons en présence de quelques membres de la famille royale.

• Dès 10 heures du matin et jusqu’à la tombée de la journée, des manifestations permanentes et des animations pour enfants sont organisées gratuitement dans le Parc de Bruxelles.

• Ce jour là de nombreux musées bruxellois ouvrent gratuitement leurs portes au public.

• Le soir, un spectacle musico-pyrotechnique est offert devant le Palais Royal de Bruxelles.
De nombreux feux d’artifice sont tirés à travers tout le pays.

• Traditionnellement, les Souverains partent le lendemain en vacances et le Palais Royal s’ouvre au public en leur absence.

Fête nationale belge