Fête nationale française (France)

Histoire

La fête nationale française a lieu le 14 juillet depuis 1860. Cette date fait référence à la fois à la prise de la Bastille de 1789 et à la fête de la Fédération de l’année suivante. La Bastille, forteresse servant de prison, représentait la tyrannie aux yeux du peuple français. Aussi elle fut l’élément déclencheur lorsque les Parisiens s’en emparent le 14 juillet 1789. Cet événement marqua la fin de l’Ancien Régime et le début de la Révolution française.

Un an plus tard, le 14 juillet 1790, les 60 000 députés des 83 départements se réunirent au Champ de Mars de Paris. Louis XVI y jura la Constitution. Le 6 juillet 1880, le 14 juillet devient légalement la Fête Nationale française. Pour la première fête, le gouvernement organisa une somptueuse cérémonie au cours de laquelle furent distribué les nouveaux drapeaux et inauguré le monument de la République. Le soir un grand concert fut donné dans les Jardines du Luxembourg.

Moments forts de la journée

Chaque année des défilés militaires sont organisés dont le principal est celui de Paris. Il parcourt l’avenue des Champs Elysées de la Place de l’Etoile à la Concorde. Tous les corps d’armée et de police sont représentés. Le président de la République passe les troupes en revue. La Patrouille de France clôture cette parade.

Après le défilé, le Président de la République s’adresse aux Français par l’intermédiaire de la télévision. L’allocation est diffusée en direct du Palais de l’Elysée. Ensuite le Président accueille ses invités pour la traditionnelle Garden Party de l’Elysée mêlant célébrités, hommes politiques et jeunes Français choisis au hasard.

Le Président de la République exerce son droit de grâce en accordant une remise de peine de 15 jours par mois de détention non encore exécuté, avec un maximum de quatre mois. Les auteurs de crimes, d’infractions racistes, de corruption et de trafic de drogues en sont exclus. Le soir, la plupart des villes françaises offrent un feu d’artifice à leurs concitoyens.

Fête nationale française