Fête nationale grecque (Grèce)

Histoire

Hymne à la liberté

Je te reconnais au tranchant
De ton glaive redoutable,
Je te reconnais à ce regard rapide
Dont tu mesures la terre.

Sortie des ossements
Sacrés des Hellènes,
Et forte de ton antique énergie,
Je te salue, je te salue, ô Liberté !

Les Grecs ont deux fêtes nationales : le 28 octobre, en souvenir du refus de se rendre, opposé à Mussolini en 1941 et le 25 mars commémorant le début de l’insurrection contre les Ottomans en 1821.  La révolte grondait déjà contre les Turcs lorsque le 25 mars 1821, Germanos , archevêque de Patras brandit l’étendard grec. Le peuple tout entier le suivit. C’est pourquoi la date du 25 mars a été choisie symboliquement. La Grèce n’obtint son indépendance qu’en 1830 au prix de longs et sanglants combats. Cependant les Ottomans ne reconnurent cet état de fait que deux ans plus tard.

Traditions

Chaque ville grecque organise depuis des parades d’enfants et un grand défilé militaire a lieu à Athènes. La veille du 25 mars, les enfants présentent à l’école des pièces de théâtre retraçant les événements de 1821. Ce jour est doublement férié puisqu’il correspond également à l’Annonciation à la Vierge, fête chrétienne extrêmement importante pour les orthodoxes.

Fête nationale grecque