Halloween (International)

Halloween se déroule chaque année dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre.

Si elle est principalement fêtée au Canada et aux Etats-Unis, Halloween a été remise à l’honneur en Europe depuis quelques années.
Il s’agit en quelque sorte d’un retour aux sources puisque Halloween tire son origine dans les traditions celtiques.

En effet, il y a +/ 2500 ans, les Celtes fêtaient l’entrée dans la nouvelle année aux environs du 1er novembre, plus exactement le 6ème jour de la lune montante entre le 25 octobre et le 20 novembre.
Cette fête rituelle appelée Samain durait plusieurs jours et était une sorte de parenthèse dans la vie des Celtes. Elle était célébrée en Gaule et surtout en Irlande pour permettre à tous de se préparer pour l’hiver.

Les bêtes étaient rentrées et le soleil était remercié pour avoir accordé de belles moissons.

Nos ancêtres pensaient que le 31 octobre les frontières entre morts et vivants étaient ouvertes et que les esprits venaient rendre visite aux vivants. De même, les âmes des morts de l’année pouvaient connaître leur destinée.
Il était de coutume de laisser à l’entrée du village ou sur le seuil des maisons un peu de nourriture pour les fantômes. Chacun se déguisait et se grimait pour se protéger d’eux.

Durant la nuit du Samain, tous les feux du village étaient éteints et les Druides étaient chargés de rallumer le feu sacré marquant ainsi le début d’une nouvelle année.
Chaque habitant prélevait alors un tison pour, à leur tour, rallumer l’âtre de leur foyer.

Les traditions restèrent très vivantes en Irlande alors qu’elles étaient petit à petit oubliées en France très tôt christianisée.
C’est tout naturellement que, lorsque les Irlandais chassés par la famine partent aux Etats-Unis, ils amènent leurs croyances avec eux.
Vers la fin du 19ème siècle, Halloween devenait une fête nationale. Le nom Halloween vient de la déformation de « All Hallow Eve, veille de la fête de tous les saints ».

Symboles et traditions

  • Le symbole le plus représentatif d’Halloween est la citrouille.
    Elle fait allusion à une légende irlandaise qui raconte que Jack, buveur et paresseux se serait moqué du diable qui, pour se venger, le condamna à errer éternellement, refusé au Paradis et en Enfer.
    Pour éclairer sa route, Jack portait une bougie dans un navet évidé, ancêtre de notre citrouille, Jack-O’-Lantern.
  • Le soir d’Halloween, les enfants déguisés vont en groupes sonner aux portes de leurs voisins en intimant « des bonbons ou un sort » (le fameux trick or treat).
    Ils symbolisent les âmes des morts qui venaient rendre visite aux vivants durant la nuit du Samain celtique.
    Cette tradition est apparue au 20ème siècle et, en général, tout le monde se prête gentiment au jeu.
  • A Halloween, les sucreries et les pâtisseries sont à l’honneur.
    Chaque pays a ses spécialités. En Irlande, les femmes cuisent (ou achètent) un bambrack, gâteau aux fruits dans lequel est placé un anneau.
    Celui qui le trouve connaîtra l’amour dans l’année.
  • Halloween est à nouveau fêtée en France depuis les années 1990.
    Bien qu’elle soit considérée comme purement commerciale, de nombreuses maisons sont décorées de citrouilles, balais de sorcières ou toiles d’araignée.
  • Des fêtes similaires à Halloween sont célébrées dans d’autres pays :

    Nuit des Morts au Mexique

    Nuit de Walpurgis en Europe du Nord

    fête des fantômes en Chine.

Halloween