Nativité (International)

Les origines

Qu’est ce que la nativité ?

Le terme nativité, synonyme de naissance est utilisé pour évoquer la naissance de personnes importantes dans le domaine religieux.Dans le monde chrétien, il désigne principalement celle de Jésus Christ mais on parle également de la nativité de la Vierge Marie ou de Saint Jean-Baptiste.Par extension, une nativité désigne une représentation (peinture, sculpture, …) de ces événements.

Choix de la date

Les Chrétiens ont fixé la date du 25 décembre pour célébrer la naissance de Jésus. Cependant pour certaines églises orthodoxes utilisant le calendrier julien, notre 25 décembre correspond chez eux au 1er janvier. La date a été choisie par le pape Libère en 354 afin de la faire fusionner avec les fêtes païennes du solstice d’hiver. Il assimila ainsi l’image du Christ au retour de la lumière.

Seule l’église arménienne a gardé l’habitude de fêter le 6 janvier à la fois la Nativité, l’Adoration des mages et le Baptême du Christ. Les plus anciennes représentations de nativité se retrouvent dans les catacombes romaines. Les peintres médiévaux en particulier ont fait de cette scène un de leurs sujets de prédilection.

Les crèches

La plupart des familles catholiques installent dans leur maison au début du mois de décembre une crèche. Elle représente l’étable (ou la grange, ou la grotte) dans laquelle Marie a trouvé refuge pour mettre son fils au monde. Le terme crèche est une déformation du mot latin « cripia » signifiant mangeoire et faisant allusion au premier berceau de Jésus.

La première crèche vivante a été organisée par saint François d’Assise en 1223, à Gecchio en Italie. La coutume s’est largement répandue et peu à peu les figurants sont remplacés par des statuettes. A partir du 16ème siècle, les crèches ont à peu près le même aspect que nos crèches actuelles et les grandes maisons aristocratiques sont les premières à les introduire dans des demeures privées.

Cette coutume sera généralisée sous la Révolution lorsque les crèches publiques sont interdites et que les catholiques veulent perpétuer la tradition au sein de leur foyer. C’est à cette époque qu’elles deviennent plus petites. A cette époque, les sujets sont peu nombreux et se résument aux principaux : Marie, Joseph, l’enfant Jésus et quelques animaux. Petit à petit on va voir apparaître les rois mages, les bergers, un ange….

Ce sont les Provençaux qui après la Révolution vont introduire les personnages secondaires et en particulier les santons (santoun = petit saint) représentant les différents métiers en costume traditionnel. Entre le 17ème et le 19ème siècle, les crèches napolitaines sont très demandées. Ses personnages très grands (parfois grandeur nature) sont en terre cuite et vêtus de riches étoffes. La crèche prend place dans un décor de ruines romaines symbolisant la naissance de la chrétienté sur les ruines d’une civilisation révolue.

Nativité