Pentecôte (Europe)

Origines

La Pentecôte est une fête religieuse mobile survenant dix jours après l’Ascension et donc cinquante jours après Pâques. Elle tombe, par conséquent, toujours un lundi.

A l’origine, la Pentecôte est une fête juive portant le nom de Shavou’ot, fête des semaines ou des prémices arrivant sept semaines après la fête des semences correspondant à Pâques. Cette fête agricole devient religieuse quand elle commémore le don de la Tora au Sinaï.

En l’an 33 après JC, durant cette fête juive, cinquante jours après la résurrection de Jésus, les disciples étaient réunis au Cénacle de Jérusalem. Des langues de feu apparurent et se déposèrent sur leurs têtes. Le Saint Esprit était descendu sur eux afin qu’ils propagent la Bonne Nouvelle. Cet événement correspond à la véritable naissance de l’Eglise.

Symbolique

On peut rapprocher cette descente du saint Esprit du Don du Décalogue de l’Ancien Testament mais également de l’Esprit d’Eveil des Bouddhistes.

Le Saint Esprit est la troisième personne de la Sainte Trinité des Chrétiens. C’est la force dont chacun a besoin pour vivre et répandre sa foi. Saint Jean le désigne sous le nom de Paraclet (consolateur) alors que dans l’Ancien Testament, on utilise le terme de « souffle de Dieu ».

La Pentecôte est donc célébrée le septième dimanche après Pâques. Bien que le lundi de Pentecôte ne soit plus une fête d’obligation catholique, il reste férié dans de nombreux pays d’Europe. Depuis 2004, en France, il est jour férié non chômé afin d’alimenter une caisse de solidarité pour les personnes âgées.

Très récemment (1990) les bouchers français ont lancé une nouvelle tradition : le veau de la Pentecôte, un peu à l’instar de l’agneau pascal ou de la dinde de Noël. Petit à petit, les familles françaises adoptent cette idée.

Pentecôte