Printemps (International)

Origines

Le printemps commence le jour de l’équinoxe de printemps et se termine au solstice d’été (21 mars – 21 juin). Il est annonciateur du retour des beaux jours et les Anciens le considéraient comme le premier jour de l’année. Dans l’hémisphère sud, le printemps correspond aux mois de septembre, octobre et novembre alors que dans l’hémisphère nord, les mois printaniers sont mars, avril et mai.

Il existe cependant bien des variantes. Ainsi la Chine fête en même temps le printemps et le Nouvel An, au début du mois de février. Les festivités durent deux semaines et annoncent le début des semailles. Les calendriers celtiques et scandinaves débutaient leur année à la même période. Les Romains, également, avaient coutume de fêter le printemps, personnifié par la déesse Flore en février. Cette personnification allégorique des saisons a largement pris place dans l’art à travers les siècles principalement sous la renaissance.

Traditions

Dans nos contrées, le christianisme a peu à peu remplacé les fêtes printanières par les fêtes pascales, cependant quelques traditions ont survécu.

En Roumanie, une charmante coutume vieille de plus de 8000 ans veut qu’on offre le premier mars un « martisor » aux jeunes filles. Il s’agit d’une petite bandelette faite de deux fils tressés (un rouge symbolisant l’hiver et un blanc symbolisant le renouveau) à laquelle est suspendue une amulette. Il faut le porter jusqu’aux premières éclosions des fleurs des arbres et ensuite le suspendre à un arbuste pour que toute l’année soit fleurie. De plus les jeunes filles doivent se laver dans l’eau des neiges fondues afin d’être belles et blanches.

Quelles que soient les traditions, le printemps marque toujours le renouveau et par extension est associé à la jeunesse et aux amours. Il est souvent symbolisé par la primevère et l’hirondelle.

Printemps