Songkran (Thaïlande)

Origines

Le Songkran est la fête la plus importante de Thaïlande. Elle marque à la fois le Nouvel An thaï, le début de l’été et la fête de l’eau. A l’origine, le Songkran était une fête uniquement religieuse et la traduction de son nom est : « aube d’une nouvelle année solaire ». Comme à la même période, le 6 avril précisément, les Thaïlandais commémoraient la fondation de la dynastie Chakri datant de 1782, les deux fêtes se sont amalgamées.

Les Thaïs se rendaient le « Chakri Day » au Grand Palais de Bangkok pour offrir des fleurs et brûler de l’encens au pied des statues des Rois. Il était également coutume d’arroser le Bouddha d’un peu d’eau afin d’obtenir des mérites.

Traditions

Auparavant fête mobile, le Sangkran est depuis quelques années fixée au 13 avril mais les réjouissances peuvent durer de 3 à 15 jours selon les régions.

La tradition voulant qu’on arrose les statues de Bouddha s’est peu à peu transformée en véritables batailles d’eau organisées par les jeunes Thaïlandais. Personne se sort sec de cette journée de réjouissances.

Il est également coutume de rendre visite aux personnes âgées de sa famille et de verser, en signe de respect, quelques gouttes de parfum sur leurs mains.

Songkran