Vesak (Asie)

Origines

Le Vesak est la période de l’année la plus importante du calendrier bouddhiste. Il correspond à la pleine lune de mai et commémore à la fois la naissance, l’éveil et la mort de Bouddha.

 

Le Vesak apporte deux enseignements aux Bouddhistes :

  • La foi en l’Eveil et la possibilité d’y accéder par soi même
  • L’harmonie de la Sa’’ngha, assemblée de tous les pratiquants qu’ils soient moines ou laïcs.

Le Vesak est l’occasion de consolider les rapports entre bouddhistes et donc d’apporter cette harmonie.

Traditions

Pour commencer la journée du Vesak, les fidèles doivent accomplir une circumambulation dans le sens solaire autour du temple en tenant en main une bougie, symbole de la lumière de la sagesse, de l’encens, symbole des actions positives et un bouton de lotus, symbole de la potentialité de l’Eveil.

Ensuite, les Bouddhistes se réunissent dans les temples afin de réfléchir sur l’engagement qu’ils ont pris pour suivre la voie de Bouddha vers l’Eveil. Ils sont aspergés d’eau lustrale par un moine, en guise de bénédiction. Les communautés laïques sont chargés d’offrir repas et objets utilitaires pour la vie quotidienne aux moines.

Ensuite, les réjouissances peuvent commencer : banquets, musique, marché des artisans,…
Le jour du Vesak est un jour férié dans la majorité des pays asiatiques. La France l’a récemment reconnu officiellement comme fête religieuse.

Vesak